En vrai j'ai fait des trucs (pas autant que je l'aurais voulu mais j'en ai fait), mais toujours prise par le temps et l'oubli des photos... hum hum.... ça ira mieux en 2019.. si si car je vais continuer...

Il revient souvent la question du coût du fait maison.. ouais mais ça coûte plus cher que d'acheter un vêtement en magasin..
Alors petit point, je ne vois pas la chose comme "je remplace mon budget mode magasin " par mon "budget mode maison"... Le fait de faire maison remplit plusieurs domaines de compétences :
- Ne plus faire les magasins (enfin si ceux de couture et là je passe les messages enflammés que j'envoie à M. Gnomes : "arggh trop beau je résiste à l'envie de jeter les rouleaux à terre et de me rouler dans les tissus" .... )
- Dépenser des sous qui rentrent dans plusieurs critères : plutôt que d'avoir des sous qui rentrent dans la catégorie "habiller la famille" et d'autres dans la catégorie " loisir" , j'ai des sous qui rentrent  en même temps dans plusieurs catégories " habiller la famille" et "loisir" et aussi "le budget cadeau" par exemple.
- Après niveau budget bah ça dépendra du tissu que vous utiliserez : récup-dons, bio, soldes, petits prix ... là c'est à vous de voir.
- Satisfaction personnelle, et c'est hyper important à un moment d'être fière de ce qu'on fait
- Faire plaisir
- Autre qualité des vêtements et de la production des vêtements...

etc etc etc... 

Bref passé cela, revenons à nos moutons...
Le gnominou a failli finir plusieurs fois finir cul nul pour sa journée , on va pas se mentir, parce que la production maternelle n'a pas été au top de ce qu'elle aurait dû être vu que le gnominou a grandi... (ils grandissent tous.. mais pourquoi????)
Et si le cul nul ou caleçon-t-shirt quand il fait chaud l'été bah c'est pas grave (enfin pas quand on est en truc social de j'vais me balader ou autre ... je parle de quand on reste à la maison), quand arrive l'école et le froid c'est une autre histoire.

Alors il a fallu que je m'y mette plus sérieusement pour le gnominou. 
Donc aujourd'hui on va parler pull....
J'ai un amour pour les manches raglans, je kiffe. Alors c'est sans surprise que je me suis pris d'un amour pour un patron ottobre présentant des manches raglans. Modèle 37 Billy du 4/2010, qui présente des empiècements sur le devant mais que j'ai simplifié (donc sans empiècement) pour mon essai. J'ai simplifié aussi les manches et coupant d'une seule pièce les deux morceaux (ça je l'ai gardé sur toutes mes versions), j'ai juste une pince à faire de fait : parti-pris de "je vais me simplifier la vie" donc on aime ou on aime pas, j'avais vu d'autres modèles d'ottobre ou cela avait été fait par la marque elle-même. 
Et pour le gnominou qui a nouvellement 8 ans, j'ai coupé le patron en 152cm... j'ai juste raccourci les bras en fait...

Premier essai dans une espèce de molleton polaire que j'avais en stock mais qui pour le coup manque un peu d'élasticité (depuis il a été mis plusieurs fois et ça va mieux). Bicolore gris-bleu. 

Et voilà quelques photos (il y aura un autre article pour présenter les autres versions dans des tissus qui étaient plus adaptés)

P1160901

 

 

Bon j'ai un chouïa monté le col "pas dans le bon sens" mais c'est pas grave.

P1160902

 

P1160903

 

 

P1160921

Verdict du gnominou "on est bien dedans on a chaud".. 

Ah oui on a gardé de la longueur dans les pulls que j'ai réalisés parce que ça évite d'avoir le bidon à l'air quand on lève les bras et pour la même raison un peu de longueur aux manches pour être sûre de garder les bras aux chaud.

Au fait, le pantalon est fait maison aussi (Modèle ottobre ; big bro de je ne sais plus quel numéro, simplifié sans la braguette mais taille élastique parce qu'il fallait faire vite sinon on allait à l'école cul nul), c'est un des projets pour lequel j'ai oublié de faire les photos.   


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.